Alan Turing, le héros méconnu de la seconde guerre mondiale

Share on Facebook2Tweet about this on Twitter0Share on Google+1Pin on Pinterest0

Alan Turing est connu pour être l’homme qui à décrypté les messages secrets nazis pendant la seconde guerre mondiale. Si vous avez vu le film Imitation Game, vous connaissez les détails de l’histoire. Mais Alan Turing a fait bien plus pour l’informatique.

Un mathématicien de génie

En 1935, Alan Turing n’a que de 23 ans mais il est déjà un brillant mathématicien. Il décide de s’attaquer au problème posé par le mathématicien Hilbert dont voici une version simplifiée : est-il possible de prouver que 2 + 2 = 4 sans utiliser de démonstration mathématique (donc sans calculer) ?

Pour le démontrer, il s’inspire de la machine à écrire qui l’a toujours fasciné. Il veut produire une machine à écrire qui soit capable de calculer mais sans qu’elle connaisse les règles de calcul. Si cette machine peut donner le résultat 4 à la somme 2 + 2, elle aura répondu au problème de Hilbert.

Il créé ainsi la machine de Turing (cf. vidéo à la 4ème minute). Cette machine ne fait qu’écrire une barre dans les cases vides et effacer les barres en fonction du programme qu’on lui aura donné. Alan Turing a ainsi créé une machine universelle qui est à l’origine de toute l’informatique moderne.

Un ordinateur est une machine à écrire et calculer avec des 0 et des 1.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que cette simple machine à écrire et calculer est un ordinateur. Les ordinateurs d’aujourd’hui fonctionnent toujours sur ce principe mais sont simplement plus rapides et ont plus de mémoire.

Le héros de la seconde guerre mondiale

En 1940, les britanniques sont en train de perdre la guerre à cause des messages secrets nazis qu’ils ne réussissent pas à décrypter. Le gouvernement décide alors d’employer de nouveaux mathématiciens pour tenter de briser ce code. Alan Turing fait partie des nouvelles recrues et il deviendra vite le chef des opérations.

Pour décrypter les messages plus rapidement, Alan Turing va imaginer une machine capable de décrypter automatiquement les messages. Une idée révolutionnaire pour l’époque qui permettra de décrypter les messages d’Enigma. Selon les historiens, le travail d’Alan Turing et de ses équipes a permis d’écourter la guerre d’1 à 2 années et de sauver la vie de 14 millions de personnes. Le héros de la seconde guerre mondiale est donc un mathématicien.

Le test de Turing

Après la guerre, Alan Turing reprend son projet de relier le monde des mathématiques au monde physique. Il est persuadé qu’un jour nous réussirons à créer un cerveau électronique. Il travaillera sur ce sujet le restant de sa vie. Comme tout mathématicien, il se posait beaucoup de questions à propos de cet machine, dont la suivante : « Comment définir qu’une machine est intelligente? »

A cette question, il proposera de faire passer un test à la machine. Une personne est invitée à chatter avec un ordinateur et un autre être humain. Si cette personne est incapable de décider qui est un ordinateur et qui ne l’est pas, la machine aura réussi le test.

Ainsi, une machine sera dite intelligente si un être humain est incapable de savoir s’il chatte avec une machine ou un être humain.

Ce test qui définit l’intelligence artificielle fait encore couler beaucoup d’encre parmi les informaticiens. Mais une chose est sûre, Alan Turing était un visionnaire de l’informatique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *