3 points à vérifier avant d’acheter sur le net

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0

Avant d’acheter sur internet, il faut vérifier qui est le vendeur. Les e-commerçants suivent les mêmes lois que tous les commerçants. Il faut donc vérifier que le e-commerçant respecte la loi et présente au minimum sur la page d’accueil :

  • les mentions légales
  • les contacts
  • les CGV (Conditions Générales de Vente)

Vous devez trouver ces informations facilement sur le site de votre e-commerçant.

Les mentions légales, à quoi ça sert?

C’est la carte d’identité de votre e-commerçant. Un e-commerçant français doit préciser son nom, son numéro de SIRET, et son adresse. Si ces informations ne sont pas là, attention il s’agit d’un cybercriminel puisqu’il ne respecte pas la loi.

Achetez de préférence en France ou en Europe, vous serez mieux protégé en cas de litige

Même si votre e-commerçant vend sur internet, son commerce est domicilié quelque part dans le monde. Si l’entreprise est domiciliée en France ou en Europe, elle suivra la loi française ou européenne. Il sera plus facile d’obtenir réparation en cas de litige que si l’entreprise est domiciliée à l’étranger.

Comment contacter le e-commerçant?

Un e-commerçant honnête a tout intérêt à faciliter la prise de contact avec le client. Il va donc indiquer un téléphone, un formulaire de contact ou tout autre moyen pour être contacté. N’hésitez pas à tester ce contact pour poser une question sur les produits qu’ils vendent. S’ils répondent, c’est bon signe. Le cybercriminel lui préfère vivre caché…

Les conditions générales de vente ou CGV

Elles doivent être faciles à comprendre et accessibles avant l’achat. Vous y trouverez les réponses aux questions que vous posez d’habitude aux vendeurs en magasin :

  • Quand serais-je livré?
  • Est-ce que je peux rendre gratuitement l’article?
  • Est-ce que je serai remboursé en cas de retour?

N’hésitez pas à les lire pour éviter les mauvaises surprises. Mais si vous ne trouvez pas les CGV, n’achetez pas!

 

Existe-t-il un gage de confiance?

Oui, il s’agit de la FEVAD. Une entreprise adhérente au FEVAD (Fédération de E-commerce et de Vente A Distance) est un gage de confiance. Elles respectent un code déontologique plus exigeant que la loi.
Ici vous trouverez l’annuaire des e-commerçants adhérents.
Ils proposent aussi un guide complet sur les achats en ligne.

L’avis des internautes peut également être un indice. Si beaucoup de clients se plaignent, méfiez-vous. De même si le e-commerçant est trop bien noté, méfiez-vous, il s’agit probablement de faux témoignages. Et surtout n’accordez aucune confiance aux témoignages sur le site du e-commerçant. Le e-commerçant peut facilement modifier ces commentaires. Préférez les avis sur les réseaux sociaux ou sur des sites indépendants.
N’hésitez pas à taper le nom de votre e-commerçant sur Internet pour vérifier sa réputation et à lire les avis des internautes.

Et si j’ai quand même un problème?

Et si malgré tout vous rencontrez un problème avec un e-commerçant, vous pouvez aller sur le site de la DGCCRF. Elle propose des fiches pratiques sur les démarches à suivre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *