Temps d’écran : 3 conseils pour poser les bonnes limites à son enfant

Share on Facebook13Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0

Les parents me demandent souvent à combien de temps d’écran limiter son enfant. La réponse semble complexe mais relève du bon sens. Pour vous aider, je ferai le parallèle avec la nutrition qui est un domaine que nous connaissons un peu mieux.

Comment calculer le temps d’écran?

Le temps d’écran est le temps total qu’un enfant a passé sur un écran pendant la journée.

Quand on dit « écran », on parle de tous les écrans, à savoir :

  • tablette
  • smartphone
  • ordinateur
  • console de jeux portable
  • télévision

[Les liseuses numériques à encre électronique ne sont pas considérés comme des écrans mais comme des livres]

Prenons un exemple, si votre enfant regarde un dessin animé de 20 minutes à la télé, joue pendant 30 minutes sur sa console, et surfe pendant 10 minutes sur Internet, cela fait un temps d’écran de 1h. Ou encore, s’il a regardé un film à l’école pendant 1h puis a joué pendant 10 minutes à la tablette à la maison, cela fait un total d’1h10.

Si on fait le parallèle avec la nutrition, le temps d’écran est l’équivalent du nombre de calories par jour. Alors quelle limite faut-il donner à l’enfant?

Combien de temps d’écran par jour?

Comme pour les calories, cela dépend de l’âge de l’enfant. Un bébé n’a pas les mêmes besoins nutritifs qu’un enfant de 5 ans ou encore un adolescent. C’est la même chose pour le temps d’écran. Les spécialistes recommandent de ne pas dépasser 30 minutes par jour pour un jeune enfant qui a surtout besoin de découvrir le monde avec ses 5 sens. Mais à partir de 6 ans, le temps passé n’est pas le seul critère.

Avant 6 ans, pas plus de 30 minutes par jour. Après 6 ans, le temps n’est pas le seul critère.

Comme pour les calories, manger 2000 calories de burgers, frites et bonbons n’a rien à voir avec 2000 calories de fruits et légumes! Ne vous focalisez donc pas trop sur le temps d’écran, et misez sur la variété et la qualité. Mais si le temps passé est important pour vous, voici une application (payante) de contrôle parental qui pourra vous aider à vous faire entendre : parents dans les parages.

Tous les écrans se valent-ils?

La réponse est non, mais pour bien comprendre, prenons l’exemple d’une carotte. Manger une carotte crue et fraîchement cueillie vous apportera beaucoup plus qu’une carotte cuite qui est restée 3 semaines dans un frigo. C’est la même chose pour les écrans. Chercher des informations sur Internet pour un exposé n’a pas du tout le même intérêt que regarder une vidéo de chat qui se casse la figure. Mais regarder une vidéo de chat et en parler à ses amis apporte beaucoup plus que regarder simplement la vidéo.

Ce n’est pas ce qu’on fait sur les écrans qui compte, mais ce qu’on en fait après.

En tant que parent, notre rôle est d’apprendre à l’enfant à s’autoréguler et à faire la différence entre un écran bien utilisé et du temps perdu devant un écran. Exactement comme on le fait avec la nutrition, un enfant sait que les bonbons sont à manger avec modération alors qu’on peut se lâcher sur les carottes. Faites confiance à votre bon sens pour trouver les bonnes limites.

Pour en savoir plus, Serge Tisseron (pédopsychiatre spécialisé dans le numérique) répond à quelques questions de parents.

Mon expérience personnelle

Chez nous, les écrans sont éteints la semaine. Pour l’instant, mes enfants sont en primaire et n’ont pas besoin des écrans pour travailler. Le WE par contre, ils sont libres d’utiliser les écrans comme ils le souhaitent. Je veille simplement à ce que ça n’empiète pas trop sur le reste des activités et que le programme soit adapté à leur âge sans regarder précisément l’heure. Il peut arriver que mes enfants passent 2h de suite sur un écran parce que j’étais occupée à faire autre chose…

En cas d’excès, l’équilibre se fait sur le reste du WE (comme pour la nutrition).

On constate ensemble du débordement et on range les écrans. Alors bien entendu, ça ne se fait pas sans douleur. Faut pas rêver! J’ai le droit à 30 minutes de râlage en moyenne avec la phrase culte répétée en boucle : « Je m’ennuie! Je sais pas quoi faire… » Et je leur répète tranquillement ma phrase fétiche : « T’inquiètes pas! Tu vas trouver… ». Et comme à chaque fois, ils finissent par trouver.

Mais comme tous les parents, je me laisse parfois carrément dépasser. Surtout pendant les vacances, où j’ai plus envie de me détendre et je finis par lâcher… C’est ainsi que mon fils a passé plus de 90h sur sa console de jeux en 2 mois!! Glups… Encore une fois, pas de panique. Comme pour la nutrition, quand on a fait trop d’excès, il faut faire un régime. Pour les écrans, une méthode qui marche bien est le défi 10 jours sans écrans. Aussi difficile à faire qu’un régime, mais on se sent tellement mieux après!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *