@ : D’où vient l’arobase?

1. Quand l’arobase a-t-elle été créée?

Depuis bien plus longtemps qu’on ne le pense! Le arobase a d’ailleurs l’honneur d’être exposé dans la collection permanente du Moma avec l’explication suivante :

« Certains spécialistes pensent que le symbole @ date du VIème siècle quand les scribes voulurent simplifier le mot latin ad (à) en exagérant la barre de la lettre d et en l’enroulant autour du a. D’autres pensent que le symbole est né dans le monde du commerce vénitien au XVIème siècle comme abréviation du mot amphore. L’amphore était alors utilisée par les commerçants comme unité de mesure. Enfin, le mot « à » en Normand pourrait être une autre origine du @. Le « à » normand a été adopté en Europe du Nord pour indiquer le prix des produits, l’accent venant alors entourer le a. Depuis le XIXème, le symbole @ est apparu sur les claviers des machines à écrire et des ordinateurs comme le « a commercial ». Il était utilisé, jusqu’à récemment, presque exclusivement par les comptables pour signifier « au taux de ».[…] »

Traduction libre du cartel du MoMA de New York

Jusqu’à ce qu’un certain Ray Tomlinson en décide autrement!

2. Comment apparaît-elle dans les adresses mail?

Ray Tomlinson est l’ingénieur informaticien qui a inventé les mails. A l’origine, les mails n’étaient que des messages laissés sur l’ordinateur par un utilisateur pour un autre utilisateur. En effet, les ordinateurs étaient tellement chers que cela obligeait les utilisateurs à partager un seul et même ordinateur. Pour s’envoyer des mails, un utilisateur enregistrait donc le message sur l’ordinateur pour un autre utilisateur.

Mais au début des années 70, le réseau Arpanet (l’ancêtre d’Internet) va permettre de connecter des ordinateurs entre eux. Tomlinson doit donc rajouter le nom de l’ordinateur destinataire dans l’adresse électronique. Mais comment ajouter le nom de l’ordinateur sans qu’il se mélange au nom de l’utilisateur? Tomlinson cherchait donc un caractère qui pourrait séparer le nom de l’utilisateur du nom de la machine de destination et qui n’appartient pas à l’alphabet. Il regarde son clavier et trouve le @. Mais il aurait très bien pu choisir les symboles #, & ou % !

C’est ainsi qu’en 1971, le symbole @ est devenu indissociable de toute adresse électronique et a envahi le monde.

 

3. Une adoption universelle

Ce symbole est tellement rentré dans les mœurs que chaque pays lui donne un nom différent et y voit quelque chose de différent.

Les allemands l’appellent « Klammeraffe » la queue du singe. Les polonais et sud africains y voient aussi la queue d’un singe.

Les finlandais l’appellent le « miukumauku », littéralement « le signe du miaou » parce qu’il ressemble à un chat endormi enroulé sur lui-même.

Les suédois l’appellent le « snabel a » soit le « a à trompe ».

Les chinois y voient une petite souris ou une fleur au choix.

Enfin les français, les italiens, les biélorusses, les coréens  y voient un escargot. Les grecs y voient un petit canard, les russes, un chien qui dort enroulé. Et Les belges y voient un « a avec une boucle de cheveux »

Si vous voulez en savoir plus, voici une conférence d’une heure de Marc Smith, professeur de paléographie à l’Ecole nationale des chartes.

 

Et vous? Que voyez-vous dans l’arobase et comment l’appelez-vous?

2 pensées sur “@ : D’où vient l’arobase?

    • 4 janvier 2018 à 12 h 46 min
      Permalink

      L’arobase existe depuis plus de 2 siècles donc oui, elle est du domaine public.

Commentaires fermés.

Vous avez une question?

Une question?

Posez-la! Elle fera l'objet d'un prochain article

Envoi