Ils veulent vous rendre accro aux jeux? 5 conseils pour résister

Share on Facebook2Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0

Les jeux sur tablette ou smartphone sont gratuits au téléchargement, mais les vies supplémentaires et les bonus sont payants. Pour vous inciter à acheter, les programmeurs doivent d’abord vous rendre accro au jeu. Voici 5 techniques plus ou moins connues des joueurs et surtout comment résister!

Limiter le temps de jeu gratuit

La technique la plus simple pour vous faire payer est de limiter votre temps de jeu gratuit. Ainsi, au bout d’un certain temps de jeu, vous devez payer pour continuer. Mais au lieu de bloquer l’accès au bout de 1 heure, ils bloquent l’accès quand vous perdez vos 5 vies par exemple. Pour continuer à jouer, il faudra revenir plus tard ou payer pour avoir plus de vies.

Profitez-en! La limite de temps est un bon garde-fou pour éviter de passer trop de temps sur un jeu. Arrêtez de jouer dès que vous avez atteint cette limite.

Jouer plus peut vous rendre accro au jeu. Mais si vous voulez vraiment continuer à jouer, vous pouvez changer l’heure de votre appareil pour gagner des vies sans attendre. Attention, ça risque de mettre le bazar dans les dates et heures de réception de vos SMS et mails notamment.

La patience paye-t-elle?

Si vous avez choisi d’être patient, et d’attendre de récupérer vos 5 vies. Sachez que le temps indiqué pour gagner une vie n’est pas choisi au hasard. Il est juste assez long pour vous inciter à payer, mais pas assez long pour que vous n’abandonniez pas le jeu. Ainsi, il faudra 30 minutes pour gagner une vie à Candy Crush ou 3h pour débloquer un coffre dans Clash Royal. C’est beaucoup quand on est impatient mais assez court pour que vous pensiez encore au jeu 30 minutes à 3h plus tard!

Avoir de la patience, c’est bien. Mais penser sans cesse au jeu, c’est problématique. Je l’expérimente en ce moment avec mon fils qui ne pense qu’à une chose, récupérer ses bonus! La solution est donc de mettre en place un rituel pour pouvoir récupérer les bonus sans y penser.

Ritualiser permet à l’enfant d’apprendre à allumer sa tablette pour réaliser une tâche précise et l’éteindre juste après! Une autodiscipline difficile à acquérir…

Par exemple, tous les soirs après la douche et les devoirs, mon fils a le droit de récupérer les bonus de son jeu. Cela permet aussi de le récompenser d’avoir réalisé une tâche « ingrate ». Voilà comment profiter des bonus sans rendre accro!

Des parties de plus en plus difficiles

Si par contre, vous êtes super fort et que vous ne perdez pas vos 5 vies, le jeu est programmé pour corser la difficulté. Vous ne vous doutez de rien, mais quand vous bloquez sur un niveau, c’est probablement parce que vous avez dépassé le temps de jeu gratuit imparti. Le développeur augmente le niveau de difficulté pour vous inciter à acheter le bonus qui vous aidera à passer ce niveau.

Et inversement, le jeu est développé pour vous refidéliser quand vous avez quitté le jeu depuis trop longtemps. Ainsi, si cela fait plusieurs jours que vous n’avez pas joué, les premières parties que vous allez faire seront plus faciles à gagner pour vous redonner l’envie d’y jouer.

Laissez dormir quelques jours un jeu où vous bloquez. Le jour de la reprise, vous débloquerez le niveau comme par magie!

C’est un point assez difficile à faire comprendre à un enfant. Il faut donc l’expérimenter. La prochaine fois que votre enfant râle parce qu’il n’arrive pas à passer un niveau, plutôt que d’acheter des bonus, expliquez-lui cette astuce. Et incitez-le à laisser le jeu de côté pendant quelques jours. Proposez-lui de ne jouer qu’à un seul jeu par semaine, il verra vite la différence.

En parler à ses amis sur Facebook

Enfin, une dernière solution pour gagner des bonus est de parler du jeu à ses amis sur Facebook. Solliciter ses amis pour gagner des bonus n’est pas uniquement dans votre intérêt. Pour le producteur du jeu, cela représente de la publicité gratuite et très efficace.

Montrer à ses amis Facebook qu’on joue, les incitera à jouer également.

Vous recrutez de futurs clients pour le producteur du jeu en échange de bonus. Là, pas d’astuces, à vous de décider si vous souhaitez faire de la publicité pour le jeu.

Mais connecter le jeu à Facebook permet aussi de voir l’avancement et le score de ses amis. Et ce n’est pas un hasard. En voyant nos amis gagner (ou avec des scores plus élevés), on a envie d’arriver au même niveau et de battre leurs scores. Ainsi vous passez plus de temps à jouer au jeu. Le côté social du jeu peut être un avantage si c’est un prétexte pour discuter avec ses amis (comment as-tu fait pour…). Mais si l’objectif est uniquement de se comparer aux autres, mieux vaut supprimer cette option.

3 minutes maxi pour vous rendre accro

Enfin aviez-vous remarqué que la durée d’une partie dépasse rarement 3 minutes? Soit le temps qu’une personne passe aux toilettes… L’objectif est clairement de remplacer votre magazine par une petite partie de votre jeu préféré! C’est dommage pour votre magazine, mais si vous ne restez pas aux toilettes pour continuer à jouer, c’est un rituel comme un autre. Mais c’est surtout pour vous inciter à rejouer puisque ça ne prend que 3 minutes… La seule solution pour contrer la malédiction du « encore une petite partie » est de vous mettre une alarme comme « Alarmy » qui sonnera inlassablement jusqu’à ce que vous ayez pris la photo et qui vous obligera à quitter le jeu. Très énervant, mais très efficace (et pas que pour se lever le matin)!

Rappelez-vous, tous les jeux gratuits sont programmés pour vous rendre accro et vous inciter à acheter des bonus.

Toutes ces techniques ont prouvé leur efficacité, mais ne me croyez pas sur parole, et constatez par vous-même. Maintenant que vous connaissez leurs petites techniques, ils ne pourront plus vous rendre accro au jeu… sauf si vous en avez envie!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *